Archives de Catégorie: Le style d’une joueuse

Altaride style

Hop, alors que le dernier article sur les ateliers en JDR tarde un peu à arriver (ouiii mais c’est les vacaaaances), voici un petit retour au style d’une joueuse grâce aux Hors Série de l’été sur Les Voix d’Altaride, avec Thomas Munier et Julien Pouard… autant dire un genre de dreamteam estivale, ou carrément le trio de l’apocalypse juilletiste.

Comme j’ai été pas mal confuse pendant l’enregistrement (règle n°1. ne jamais enregistrer le matin), je t’ajoute les grandes lignes du plan prévu, pour aider un peu. Je crois qu’on l’a assez bien tenu. Pour celles et ceux qui voudraient creuser, la série de billets sur le style peut donner des pistes.

 

La première partie (à retrouver par ici)

Quelle empreinte peuvent avoir les joueuses sur la partie ? (ou la notion de style rôlistique) #payetafrime

1. Le jeu de rôle comme expression de notre créativité

2. Le style pour re-poser la question du bon joueur

3. Remettre la joueuse au centre

4. Les techniques, et l’analyse qu’on peut avoir du jeu des joueuses pendant la partie

 

La deuxième partie (à retrouver par là)

Qu’est-ce que moi je produis quand je joue ? (ou le style d’une joueuse)

1. « sortir de sa zone de confort » VS « on joue toujours pareil »

2. Le style comme signature : qu’est-ce qui m’est propre dans mon jeu de joueuse ?

Publicités

Le style comme signature 2

Portraits de joueurs

Framed

Je me rends compte, par les retours qu’on me fait, que j’ai fait une bêtise en me citant moi-même en exemple sur cette série. Je donne malgré moi l’impression d’envisager le style comme un genre d’auto-analyse, d’introspection et de travail sur soi. Peut-être qu’on peut effectivement en tirer ce genre de réflexions, mais je dois préciser que ce n’est pas ce dont je veux parler ici, ni ce qui moi m’intéresse avec ce bouzin. Lire la suite


Le style comme signature 1

Où Eugénie se demande : pourquoi on m’invite moi à une table ?

Hofner, Sheet Music

J’imagine que cette question ne peut s’envisager que dans une configuration de jeu particulière, c’est-à-dire quand on est un pool de bons joueurs et bonnes joueuses plus important que ce qu’une table ne peut en contenir : c’est le cas de notre hype parisienne actuellement, c’est le cas de ce réservoir inépuisable qu’est la communauté rôliste virtuelle.

J’ai bien conscience que pour beaucoup, beaucoup de rôlistes, la question ne se pose même pas : on joue entre amis, ou on peine à récupérer des gens que ça intéresse pour monter une table, pourquoi tu nous nargues avec tes histoires d’abondance, Eugénie ? Lire la suite


Le style comme technique 2

où Eugénie se demande : comment j’enrichis mon répertoire de joueuse ?

concert

J’ai terminé le dernier billet à mi-parcours, sur un cliffhanger de fooolie à savoir : si mon style de joueuse est à ce point composé d’automatismes, comment je fais pour y apporter de nouveaux gestes rôlistes ou de nouvelles façons de les effectuer ? Bref, comment je peux enrichir mon répertoire de joueuse ?

Ça va être un peu la Spéciale Obvious Eugénie de fin d’année, je préfère prévenir.

Lire la suite


Le style comme technique 1

où Eugénie se demande : qu’est-ce que je peux faire bouger ? et comment ?

table de mixage

« Attention à la joueuse-pride », me signale à raison un sympathique lecteur. En effet, est-ce qu’une habitude, une manie, un automatisme, peut être considéré comme un style ? Est-ce que mon style c’est ce que je peux faire ? Ce que je fais machinalement ? Ou ce que je sais faire ? Ou ce que je fais avec élégance ? Un peu tout ça ou encore autre chose ?

Pour essayer de prendre tout ça en compte, j’ai choisi deux grands axes (mais je ne suis pas stylologue, donc je me doute qu’il y en a d’autres) : je peux parler de style comme technique, ou du style comme signature. Ou, plus prosaïquement, de ce que je peux travailler à changer, et ce qui ne bouge pas, qui n’est qu’à moi.

Lire la suite


C’est quoi le style d’une joueuse ?

507216673_d6ea91d905_z

On ne va pas se mentir, ça sent le roussi. J’ai commencé ce blog avec des points techniques et précis, genre hé je contrôle tavu, et je me retrouve aujourd’hui jusqu’au cou dans la théorie fumeuse de propagande pro-joueuse… C’est simple, maintenant les camarades viennent le soir à la boutique, et dans l’arrière-salle on refait le monde en faisant tourner la ronéo.

Et je tiens aussi à préciser que je ne sais pas où je vais avec le sujet. J’hésite entre l’impression d’inventer l’eau tiède et celle d’être une poule devant un ouvre-boîte… Et pour être totalement honnête, j’ai aussi conscience d’être bien plus près de l’intime conviction que de l’analyse rationnelle.

A toi de trier, de t’emparer du sujet s’il t’intéresse, ou de m’aider à redresser là où ça penche.

Si ça c’est pas du teasing…

Lire la suite